Planche
Précédente
Suivante

Mercredi 1er juin : le CEN (Conservatoire des Espaces Naturels) Limousin a organisé une randonnée naturaliste dans la vallée du ruisseau du Pic à St Pardoux Morterolles. 
C'était l'occasion de découvrir les Landes et tourbières  de la vallée et de présenter les opérations de gestion engagées depuis 2007 par l'ONF (Office National des Forêts) et la Communauté de Communes de Bourganeuf Royère-de-Vassivière pour l'entretien des landes d'Augerolles et les projets initiés par le CEN Limousin pour la restauration des fonds tourbeux de la vallée.           

Le label « Rivières Sauvages » a été décerné au ruisseau du Pic ou Tourtouloux de sa source au hameau de Theillet.                lire la suite...
Le label « Site Rivières Sauvages » décerné au ruisseau du Pic ou Tourtouloux jusqu’au hameau de Theillet

L’eau fait partie intégrante de l’identité du département de la Creuse. Depuis plusieurs années, le Conseil Départemental a fait de la gestion concertée de la ressource en eau le premier axe de sa politique environnementale. Il s’est par ailleurs engagé dans un projet d’obtention du label national « Site rivières sauvages » qui s’adresse exclusivement aux cours d’eau d’excellente qualité considérés comme « sauvages ».

Dans le département de la Creuse, le réseau hydrographique avoisine les 5 500 kilomètres de cours d’eau et parmi l’ensemble des masses d’eau inventoriées seulement 2,2 % sont en très bon état écologique. Parmi ces rivières, deux ont été labellisées : La Gioune sur 14.7 km, depuis l’étang de Féniers jusqu’au hameau de Bunleix sur la commune de Croze, et le Pic (Tourtouloux) sur 13 km, de sa source sur la commune de Royère-de-Vassivière jusqu’au hameau de Theillet, sur la commune de Saint-Martin le Château.

Sauvages pourquoi ?
Ces deux rivières sont remarquables parce qu'elles présentent un très bon état de conservation. C'est un réservoir de bio diversité de la faune et de la flore, indispensable pour le développement durable.

Dans le monde, seulement 7% des cours d'eau sont considérés en parfait état écologique, en France, 2 %, 1000 km sur 500 000 kilomètres.

Afin de conserver ce label valable 5 ans la collectivité met en place de nombreuses actions d'animations, travaux, communication et suivi des deux cours d'eau concernés.
Les partenaires sont: la commnauté de communes, la Parc Naturel régional, les jeunes Agriculteurs et la région Nouvelle Aquitaine.